Instable equilibre 1976

Editions Saint Germain des Près

---

Genève, 2015

Préface

Il est recommandé de lire d'un seul trait, cette oeuvre inventive, ce long poème qui crée un rythme, une musique, une symphonie propre à susciter une étrange euphorie. Un thème revient à la manière d'une phrase musicale, qui ponctue le récit «silence, place à la bise, place à sa danse, à sa romance, à sa démence, place à la bise» Lucide, l'auteur appréhende en direct le réel, nous fait partager son angoisse métaphysique, ses interrogations, la palpitation de la vie et son intensité, la femme qui vous échappe, la liberté, la solitude. Le rythme de la pensée se déroule, dans un tourbillon de mots, d'images, de réflexions, de rêveries, de ressassements obsédants. Le texte s'enfle et s'emporte par bourrasques, avant de s'apaiser, de s'épuiser en un lent tournoiement qui nous laisse haletants. «L'espoir dans cette errance est de trouver des yeux», demeurer lucide, se tourner avide vers l'action, la création, qui donnent un sens à la souffrance, à l'existence, «être libre sans être trop léger», de garder dans l'absurde un instable équilibre.

EE